Efficience et sécurité : les drones révolutionnent l’ingénierie

De plus en plus performants, maniables et accessibles, les drones sont utilisés dans une multitude de secteurs d’activité et offrent une palette d’applications toujours plus large, rendant le travail des ingénieurs et techniciens plus efficient. En réalisant des projets plus rapidement, il est donc possible de réaliser des économies. Loin de remplacer le travail de l’homme, le drone le facilite et le rend plus sécuritaire.

L’innovation, en matière de drones, repose principalement sur le développement des outils embarqués, c’est-à-dire les dispositifs installés sur les appareils. C’est le cas par exemple des caméras thermiques, qui permettent notamment de repérer des défaillances sur les lignes à haute tension, ou encore du LiDAR, un système de détection de distance par laser utilisant la réflexion de la lumière. De plus des capteurs d’imagerie à grande gamme dynamique, permettent de capturer des images à l’aide d’un processus automatisé avec un pourcentage de superposition élevé permettant de créer ensuite un modèle 3D fondé sur le procédé de photogrammétrie.

Des améliorations ont également été apportées au drone lui-même afin de rehausser la sécurité. Sur les modèles les plus récents, la plupart des circuits (moteur, GPS, etc.) sont triplés afin que l’appareil demeure fonctionnel en cas de défaillance technique.

Des applications dans divers domaines

Les drones sont utilisés dans des domaines aussi variés que l’agriculture et la protection de l’environnement, où ils permettent par exemple d’identifier des zones inondables ou de surveiller des lieux à risque comme les berges. En génie, ils permettent d’inspecter des infrastructures comme des ponts ou des cheminées et de repérer d’éventuelles fissures. On emploie aussi ces appareils en urbanisme et en transport, où ils permettent de générer des modèles numériques de terrain en 3D.  Ils peuvent être utilisés pour surveiller des endroits dangereux ou difficilement accessibles (une cheminée de réacteur par exemple), sans avoir à y envoyer des travailleurs, ce qui réduit considérablement le nombre de tâches risquées. Évidemment, si une défaillance est repérée à l’endroit ausculté, une intervention par un technicien sera effectuée, mais ce dernier saura exactement où il doit se rendre et sera au courant des conditions avec lesquelles il aura à composer.

Récemment, CIMA+ réalisait pour le Port de Montréal, une cartographie complète de secteurs cibles. Les données ont permis de réorganiser les flux de transport et d’utiliser le réseau de façon plus efficiente. La cartographie des voies ferroviaires du Port de Montréal a nécessité treize heures de travail. Sans drone, les techniciens auraient dû faire les relevés selon la méthode traditionnelle, ce qui aurait pris environ une semaine et aurait généré moins d’information et un résultat moins précis. 

Un avenir toujours plus prometteur

CIMA+ travaille actuellement à la création d’un centre d’excellence du drone dans lequel seront formés au pilotage des ingénieurs et techniciens travaillant déjà dans l’entreprise et pouvant bénéficier, dans leurs domaines d’intervention, d’outils embarqués. On peut donc dire que CIMA+, et l’industrie en général, devra assurer la formation et le recrutement de plus en plus de pilotes pour répondre à la demande.

Le champ d’intervention des drones est appelé à évoluer. Par exemple, CIMA+ travaille actuellement sur un projet de capteur embarqué qui permettrait l’exploration d’espaces clos ou restreints. Il y a fort à parier que l’utilisation de drones à des fins professionnelles continuera à se développer dans de nombreux secteurs. La nouvelle législation les concernant, votée récemment par Ottawa et émise par Transport Canada en janvier 2019 va d’ailleurs dans ce sens. En encadrant leur utilisation et en créant des licences de pilotes, elle contribue à valoriser et à faciliter l’utilisation professionnelle, tout en assurant une utilisation plus sécuritaire pour les particuliers, rendant indirectement le drone plus sympathique au reste du secteur aéronautique.

Un commentaire pour “Efficience et sécurité : les drones révolutionnent l’ingénierie

  1. Bravo aux pionniers de la capture de données sur le terrain chez Cima+. Vraiment fier de voir que nous sommes à la fine pointe de la technologie dans l’utilisation des drones à des fins d’ingénierie. Continuons d’innover:)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *