Entrevue spéciale avec Christine Lavoie, Vice-présidente, Opérations, Gestion de projet

CHRISTINE LAVOIE, ing., M.Ing., PMP, VMA

 

Au fil des années, Christine a participé à la gestion et la direction de projets d’envergure pour des clients publics et privés, dans le respect des budgets et des échéanciers établis. Elle est non seulement une gestionnaire de projet chevronnée, elle a démontré à de nombreuses reprises son implication à toutes les étapes de réalisation des projets, afin de fournir un service d’accompagnement client à la hauteur des attentes souhaitées.

Nous avons échangé avec elle au sujet de son domaine d’expertise, de son rôle comme vice-présidente, et de sa vision pour les nouvelles générations d’ingénieurs.

 

CIMA+ est une firme où le côté entrepreneurial de ses employés est mis de l’avant et félicité. Est-ce que tu peux me dire comment le tout se traduit dans ton domaine ? 

CIMA+ permet une grande liberté d’action à ses associés, ce qui nous laisse la latitude nécessaire pour innover et développer au sein de nos disciplines respectives et notre entreprise dans son ensemble. Cette latitude permet à chaque équipe de maximiser son potentiel de développement tout en maintenant des liens de proximité avec les clients et nos ressources.

On a le développement de « notre » portion de marché entre les mains, et c’est réellement motivant.

 

En tant que nouvelle vice-présidente, Opérations, gestion de projet chez CIMA+, quelle sera ta priorité ? Est-ce que tu entrevois des défis particuliers ?

Chez CIMA+ en gestion de projet, nous avons des objectifs ambitieux et la capacité de les réaliser. Bien entendu, je suis consciente que chaque nouveau rôle entraîne son lot de défis au quotidien, mais ça me motive encore plus. Nos enjeux principaux seront entre autres liés au changement rapide des technologies, à l’intégration du développement durable dans toutes les phases d’un projet, et au recrutement de nouveaux membres pour agrandir notre équipe.

Mon champ d’action sera aussi plus grand, et la collaboration avec nos équipes sera essentielle afin de surmonter les défis stratégiques et opérationnels qui nous attendent.

 

Comment vois-tu évoluer le rôle de la femme dans ton domaine dans les 5 à 10 prochaines années ?

En 20 ans de carrière, j’ai vu de grands changements dans l’industrie et particulièrement dans les dernières années. J’en suis bien fière. De plus en plus de femmes sont présentes dans toutes les sphères de notre industrie et je suis convaincue qu’on en verra encore plus atteindre des postes de hauts niveaux. Elles en ont le potentiel et n’ont pas peur de prendre leur place. Le marché évolue dans la bonne direction.

 

Quel(s) conseil(s) aimerais-tu donner aux futures générations d’ingénieurs ?

Je leur dirais d’être le propre artisan de leur carrière. Je vois davantage mon rôle et celui des autres leaders comme des conseillers, prêts à les accompagner sans toutefois les prendre par la main. Les jeunes ingénieurs doivent eux-mêmes prendre leur cheminement de carrière en main, et réfléchir continuellement à ce qu’ils souhaitent obtenir pour leur futur. Aussi, je leur dirais de se faire confiance et ne pas hésiter à proposer leurs visions et leurs idées. Ils sont les générations de demain, et ils ont les atouts pour faire évoluer la profession positivement.

Nous avons eu la chance de nous entretenir avec notre vice-présidente, opérations et gestion de projet, au sujet de son domaine d’expertise, de son rôle, et de sa vision d’avenir. Elle nous partage aussi quelques mots aux futures générations d’ingénieurs. Un vent de fraîcheur et des conseils judicieux pour la rentrée scolaire !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *