La donnée : l’oubliée dans la gestion de projet, le processus BIM et la gestion des actifs

La donnée : l’oubliée dans la gestion de projet, le processus BIM et la gestion des actifs

 

L’opportunité du virage numérique peut non seulement supporter des projets de conception et de construction, mais aussi optimiser la gestion et maintien d’actif. Comme les données numériques devraient être centralisées dans un environnement commun pour leurs durées de vie utile, il est suggéré de bâtir ses dernières en alignement avec l’ensemble des activités du cycle de vie des actifs.

Les normes ISO, en lien avec les différentes étapes du processus BIM, ont un lien commun, soit de mettre à l’avant l’importance de la donnée numérique. Le processus de gestion de projet, lorsqu’il est bien intégré au processus BIM, permet de mieux saisir la valeur ajoutée de la donnée numérique. Elle apporte également de nouvelles opportunités, comme l’intégration des requis de gestion d’actifs plus tôt et de façon collaborative au projet.

Certaines notions de gestion de projet et de gestion et maintien d’actifs s’appuient sur des normes travaillant conjointement. Les notions abordées dans les processus ou les normes servent notamment à déterminer les bonnes pratiques de création et d’intégration des données structurées, dans le but de permettre l’exploitation de celles-ci par le propriétaire. La maîtrise du cycle de vie des données devient un élément clé pour un propriétaire. Il est donc important d’en tenir compte dès l’élaboration des besoins d’un projet.

Afin d’obtenir une maîtrise sur l’ensemble des données d’un projet, il est important de mettre en place un écosystème permettant la centralisation, l’interopérabilité et l’accessibilité aux données propres aux actifs.

Les normes internationales se complètent et deviennent un bon outil stratégique permettant notamment :

  • Le développement des processus d’affaires
  • L’optimisation des stratégies organisationnelles
  • La création d’efficience dans la gouvernance informationnelle

Dans le cadre d’utilisation de modèles 3D, et afin d’avoir de la valeur ajoutée dans ses processus d’affaires et dans sa gestion et maintien d’actifs, il est important que les modèles aient des données structurées, à jour et vérifiées. Les données présentes dans les modèles 3D ont un potentiel plus grand que leurs utilisations courantes limitées à la conception et la construction; celles-ci peuvent devenir utiles durant le cycle de vie complet de l’actif lorsqu’elles sont basées sur l’ensemble des besoins, incluant l’opération et la maintenance.

SAVIEZ-VOUS QUE :

Relation entre le stade du cycle de vie des actifs par rapport à sa durée de vie et d’efforts.

Stade du cycle de vie d’un actif Durée du stade dans le cycle de vie complet d’un actif Pourcentage d’efforts (temps consacré) sur le cycle de vie complet d’un actif
Initialisation +/- 3 mois 3 %
Planification +/- 6 mois 5 %
Exécution +/- 12 mois 7 %
Suivi et maîtrise +/- 24 mois 10 %
Opération et maintenance +/- 50 ans 75 %

 

« La donnée joue un rôle prédominant dans les notions abordées dans la majorité des normes ayant un lien avec le processus BIM et leur application. »

Geneviève Crête,
Associée / chargée de projet principale BIM/VDC
Gouvernance de l’information / Gestion de projet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *