Rénovation du pavillon programme de maîtrise (MBA) de la Faculté de gestion de l’Université McGill

Gestion d’un projet architectural innovant, environnemental et complexe pour la croissance soutenue de l’une des plus grandes Universités canadiennes.

Marc Cramer & Thomas Miau

Afin de fournir plus d’espace aux étudiants et professeurs dans le programme de maîtrise (MBA) de la Faculté de gestion, l’Université McGill a procédé à la rénovation complète du bâtiment qui logeait autrefois sa librairie. Le projet avait pour objectif la rénovation de trois étages et un sous-sol, en plus de travaux à l’étage du garage. Les espaces rénovés comprennent entre autres, de nouvelles salles de classe, des espaces de travail et d’étude, des bureaux administratifs, des espaces de réception et l’ajout de salles de toilettes. L’équipe de gestion de projet a travaillé de façon exemplaire pour livrer un projet novateur et écologique, et ce malgré sa complexité.

Innovation

Empreints d’une approche conceptuelle innovante intégrant les principes de bâtiment durable, les besoins en lumière naturelle ont dicté les principes généraux d’aménagement intérieur et l’organisation des espaces. Des spécialistes en acoustique, tant au niveau architectural qu’électromécanique, ont aussi été mobilisés pour identifier et appliquer des solutions aux requis acoustiques exigés. Finalement, le projet a contribué aux efforts de consommation responsable de l’université grâce à l’intégration d’une thermopompe qui utilise la vapeur de sa centrale thermique pour le chauffage en hiver, et l’eau glacée pour climatiser en été.

Bénéfices sociaux et/ou économiques

Les rénovations ont permis à l’Université McGill d’accroître son offre en se dotant d’installations fonctionnelles à la fine pointe de la technologie qui lui permettra de soutenir sa croissance pour les 50 prochaines années. De plus, l’approche de conception intégrée et l’optimisation des concepts électromécaniques ont permis d’atteindre les cibles d’économies énergétiques avec d’importantes retombées économiques.

Bénéfices pour l’environnement

Le nouveau pavillon se distingue par son approche écologique et durable qui a permis à l’équipe de gestion de projet de déposé un dossier de candidature pour une certification LEED, une fierté pour CIMA+ et l’Université McGill. Le bâtiment se démarque principalement par ses systèmes mécaniques innovateurs et performants qui récupèrent toute l’énergie possible produite par le pavillon. L’utilisation optimale du bâtiment dans son changement de vocation, l’ajout d’isolant giclé sur toute la surface des murs extérieurs, ainsi que le remplacement du système de membrane pare-air et pare-vapeur auront permis d’engendrer une économie d’énergie totale de 54 %. L’installation d’équipements de plomberie à faible débit dans l’ensemble du bâtiment aura aussi aidé à réduire la consommation d’eau de près de 40 %. C’est aussi lors des rénovations que les premières bornes de recharge électriques du campus ont été installées.

Plusieurs mesures ont été mises en place tout au long du projet afin de limiter l’impact environnemental. Le triage et recyclage des matériaux, la récupération des pierres de maçonnerie, ainsi que la préconisation des matériaux sans COV ou bas COV en sont de bons exemples. Avec tous ces efforts, 95 % de l’enveloppe initiale ainsi que de la structure ont pu être réutilisés.

 

Complexité et réalisation

Plusieurs éléments ont complexifié la gestion de ce projet. Initialement budgété à 25 M$, il a dû subir une coupure majeure en cours de route. Grâce à une analyse de la valeur à 60 % de l’avancement des travaux, notre équipe a réussi à rationaliser le budget initial à 17,6 M$, et livrer le projet à 15,6 M$. À la suite des divers scénarios présentés et aux décisions prises, un délai de 4 mois fut accordé pour terminer les travaux, forçant une réalisation de projet en échéancier restreint.

Parmi les solutions déployées pour la rénovation, le 3e niveau, l’important lot audiovisuel, le mobilier, la signalisation ainsi que plusieurs autres travaux ont été gérés en lots séparés afin de minimiser les délais potentiels et pour atténuer les risques de dépassement des budgets.

Finalement, situé en plein cœur du centre-ville de Montréal le chantier était enclavé entre d’importants travaux d’artères et d’infrastructures, en plus d’être dans une zone occupée par une dense circulation piétonnière et véhiculaire. La gestion des accès, la coordination des livraisons et la sécurité du public ont été des préoccupations importantes en cours de projet. Le plan de communication déployé par CIMA+ a permis de gérer les attentes du voisinage, la continuité opérationnelle de l’université et l’efficacité des travaux.

 

Une réussite du début à la fin

L’Université McGill et CIMA+ auront réussi leur pari : l’équipe à livrer un produit aux finis architecturaux remarquables et aux performances techniques et technologiques à la hauteur des grandes écoles de commerce du monde, à temps pour la rentrée scolaire et a reçu d’excellents commentaires des étudiants et enseignants. Une mobilisation colossale de l’équipe de gestion de projet a permis de non seulement rencontrer l’échéancier et les critères de qualité attendus, mais également de compléter un projet répondant aux attentes de la clientèle internationale de l’Université McGill.