Une seconde vie pour le tunnel de Melocheville

Le tunnel de Melocheville : un modèle d’innovation réalisé à moindres coûts.

Construit en 1957, le tunnel de Melocheville est un segment de 227,6 m de la route 132. Plusieurs problématiques sont apparues au fil du temps, notamment l’infiltration d’eau et la formation de glace sur les parois rocheuses et la chaussée, ce qui menaçait la sécurité des usagers. À cela s’ajoutaient des enjeux de protection incendie et des dommages causés aux équipements installés sur la voûte par les camions de hauteur excessive.

CIMA+ a fait preuve d’innovation en adoptant une approche holistique, notamment pour la réalisation, d’une analyse de protection incendie. Cette solution a permis de réduire considérablement les coûts de ventilation comparativement aux premières solutions envisagées. De plus, les solutions mises de l’avant par CIMA+ ont contribué à la mise en place du premier système de détection automatique d’incidents (DAI) dans les tunnels au Québec, à l’amélioration de l’étanchéité du tunnel avant la réalisation des travaux de réfection, et à la conception d’un système de détection des véhicules de hauteur excessive.