Will McCrae, devient Vice-président, Routes et ponts, Ontario

Briser les silos et combler le fossé pour une collaboration réussie

Will McCrae connait bien le domaine du génie-conseil, avec plus de 35 ans d’expérience dans la livraison de solutions d’ingénierie municipale à des clients des secteurs public et privé. Membre de l’équipe CIMA+ depuis 2014, il a géré et encouragé des équipes multidisciplinaires à livrer des solutions innovantes, adaptées au contexte dans lequel elles s’inscrivent.

Nous avons récemment échangé avec Will au sujet de sa carrière et de sa nomination au poste de Vice-président — Routes et ponts, Ontario.

En tant qu’associé fondateur du bureau de CIMA+ à Bowmanville, parlez-nous des faits saillants de la croissance de CIMA+ que vous avez observée au fil des années

Ce fut pour moi une expérience extraordinaire de participer à la croissance de CIMA+ en Ontario. Lorsque nous avons ouvert le bureau de Bowmanville en 2014, nous avions 14 employés et employées et nous en avons plus de 50 aujourd’hui. À un certain moment, nous travaillions de quatre endroits différents à Bowmanville, notre premier bureau n’ayant une capacité d’accueil que de 20 personnes. Un des faits saillants est sans doute le regroupement de tous les membres du personnel de Bowmanville dans un nouvel espace de bureau moderne, récemment rénové, avec la capacité de soutenir la croissance de notre équipe. Cet événement s’est produit peu de temps après le déménagement des employés et employées de Toronto et de Kitchener dans de nouveaux locaux modernes, ce qui signifiait que nous avions bel et bien des racines en Ontario. C’est formidable de voir que nous avons maintenant 350 employés et employées dans 6 bureaux en Ontario, avec l’ajout récent du nouveau bureau de London, après avoir commencé avec seulement 2 personnes à Burlington et quelques autres à Ottawa en 2009. Je suis très reconnaissant à la direction de CIMA+ au Québec qui a fait confiance à l’équipe de l’Ontario et nous a soutenus à travers les défis que représentait le positionnement de la marque de l’entreprise dans un nouveau marché.

Parlez-nous des projets ou réalisations dont vous êtes particulièrement fier

J’aime les projets qui redonnent de la valeur aux communautés au sein desquelles nous vivons et travaillons. Les projets de plus petite envergure sont souvent les plus difficiles à gérer parce qu’ils sont réalisés dans des quartiers où les résidents sont très mobilisés, parce que directement touchés par les impacts des travaux. Ces projets m’ont vraiment aidé à développer mon sens de l’écoute active pour bien comprendre les enjeux sous divers angles et résoudre les problèmes à l’aide de solutions innovantes, adaptées au contexte dans lequel elles s’inscrivent, tout en respectant les exigences techniques.

Quelle est votre principale priorité à titre de nouveau vice-président chez CIMA ?

Lors d’une assemblée générale annuelle, il y a quelques années, l’existence de « silos » chez CIMA+ a été soulevée comme une préoccupation et un frein à notre croissance. Je suis déterminé à abattre ces « silos » et à encourager la collaboration entre les régions et les secteurs. À travers notre expérience de la pandémie de COVID-19, nous avons appris à quel point notre organisation est résiliente et comment nous pouvons livrer avec succès des projets à distance lorsque nos ressources talentueuses disposent des bons outils et des bonnes technologies. Nous devons tirer profit des leçons que nous avons apprises pour préparer le terrain en prévision de la prochaine poussée de croissance de CIMA+.

Lorsque vous ne travaillez pas, comment occupez-vous vos temps libres ?

J’aime jouer au golf, faire de la voile, skier et passer du temps avec ma famille et mes amis. Je fais du bénévolat au Cobourg Yacht Club, organisant la mise à l’eau estivale et le remisage hivernal de plus de 50 voiliers chaque année, et je contribue également à la gestion du programme de courses. Je suis également trésorier bénévole pour la ligue de basketball des jeunes de Cobourg qui permet à plus de 200 enfants de participer à des matchs amicaux et à des compétitions et d’apprendre ce que faire partie d’une équipe veut dire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *