Réfection des paddocks de la Formule 1 du Grand Prix du Canada

Bien que ce projet se soit conclu en mai 2019, le nouveau bâtiment a déjà été primé en décembre 2018, alors qu’il remportait le Prix d’excellence de Canadian Architect. « La structure est une puissante icône de marque pour le site et la F1, plaçant l’architecture au même niveau que le sport qui captive les spectateurs, tout en faisant preuve de retenue. » Monica Adair, membre du jury.

Copyright 2019, Groupe Geyser

 

Dans le cadre du renouvellement jusqu’en 2029 de l’entente entre le Grand Prix du Canada et la Ville de Montréal, cette dernière s’était engagée à remplacer les structures temporaires utilisées pour la course sur le circuit Gilles-Villeneuve par un bâtiment permanent. L’échéancier du projet de près de 60 M$ était très serré puisqu’il devait être réalisé durant la période de dix mois entre les éditions 2018 et 2019 du Grand Prix.

Les nouveaux paddocks comportent des garages pour les équipes, des bureaux pour la Fédération internationale de l’automobile qui organise l’événement, des salles pour les commanditaires de la course et des salons pour 5 000 personnes, comparativement à 1 800 dans l’ancien bâtiment, et un centre de presse pour les journalistes et les diffuseurs. Contrairement aux autres installations internationales du Grand Prix, CIMA+ a conçu les salons sans murs extérieurs ni système de climatisation. De plus, les finitions sont simples et des panneaux solaires fournissent l’électricité pour l’éclairage. L’absence de cloisons plonge les visiteurs au cœur de l’énergie et de l’ambiance de la course.

Le circuit Gilles-Villeneuve est situé sur l’île Notre-Dame, une partie intégrante du Parc Jean-Drapeau. Pour plus d’information sur les nouveaux paddocks de la Formule 1, cliquez ici .