Montrer la voie à suivre grâce à la décarbonation

Le dernier rapport du Groupe intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) de 2021-2022 ne laisse subsister aucun doute ; il faut agir maintenant afin de limiter le réchauffement de la planète à 1,5 °C et augmenter les chances de l’humanité de jouir d’un meilleur avenir. C’est bien connu, la lutte aux changements climatiques passe par une réduction des émissions des gaz à effet de serre (GES). C’est ici qu’entre en jeu la décarbonation.

Qu’est-ce que la décarbonation ?

Julie Hardy, LEED AP BD+C, WELL AP, ENV SP, associée déléguée et directrice du service de développement durable chez CIMA+, explique : « la décarbonation, c’est la réduction des émissions de GES dans l’atmosphère, incluant le dioxyde de carbone, le méthane et l’oxyde nitreux. » Plusieurs pays du G7, dont le Canada, visent à atteindre la carboneutralité d’ici 2050. Chez CIMA+, notre objectif de décarbonation est de réduire le plus possible nos émissions de GES et de devenir carboneutres d’ici 2027, soit 23 ans avant l’échéance visée par le gouvernement fédéral.

Carboneutralité et ingénierie

La question importante : Est-ce possible de faire rimer carboneutralité et ingénierie et si c’est le cas, comment devons-nous nous y prendre ? D’abord, il faut comprendre que cela ne se fera pas du jour au lendemain et que le processus comporte son lot de défis. Chez CIMA+, nous savons relever les défis et nous sommes prêts à retrousser nos manches. La première étape consiste à étudier un projet, à réaliser un bilan carbone et à choisir la meilleure solution de mitigation. Le Centre d’excellence en développement durable de CIMA+, créé en 2020, a élaboré un guide d’ingénierie durable et responsable qui fournit un cadre de fonctionnement pour intégrer le développement durable dans nos projets, peu importe le secteur d’activité. Julie Hardy est convaincue que l’atteinte des objectifs de décarbonation de l’industrie passe par la formation, un changement de paradigme et des solutions d’ingénierie. Beaucoup de nos ingénieurs ont reçu une formation pertinente et savent intégrer le développement durable dans leurs projets, ce qui leur permet de concevoir des solutions innovantes et durables.

Selon Éric Cantin, associé et directeur de projet en énergie renouvelable chez CIMA+, l’un des défis de la décarbonation pour l’industrie est de s’assurer d’obtenir rapidement un excellent rendement du capital investi. La bonne nouvelle c’est que « cela fait plus de 12 ans que je travaille dans le cadre de projets d’énergie solaire de petite, moyenne et grande envergure, et la performance des modules solaires ne cesse de s’améliorer et les prix ne cessent de baisser. Nous avons donc besoin de moins d’espace pour obtenir le même rendement. » C’est un pas vers la carboneutralité.

CIMA+ et la décarbonation

Chez CIMA+, notre stratégie est de prêcher par l’exemple. Afin de mieux appuyer nos clients dans leur démarche de décarbonation, nous avons d’abord examiné les défis à surmonter pour atteindre nos propres objectifs de carboneutralité et ce que nous pouvions faire pour y arriver. Lorsque nous avons procédé à notre inventaire annuel de GES, des pistes d’amélioration sont apparues et nous avons mis en place des mesures visant à favoriser le télétravail, à électrifier notre flotte de véhicules, à louer des espaces dans des bâtiments durables et à améliorer l’efficacité énergétique de nos bâtiments, nouveaux et existants. Nous mettons en pratique ce que nous préconisons et c’est ainsi que nous pouvons plus efficacement accompagner nos clients dans leur projet de décarbonation.

Voici quelques-uns des projets de décarbonation sur lesquels nous avons récemment travaillé :

  • Inventaire des émissions de GES et plan d’action de réduction pour la municipalité de Mapleton en Ontario ;
  • Évaluation du pourcentage de réduction des émissions de GES liées à l’électrification d’une portion de la flotte d’autobus d’Exo sur la rive sud de Montréal.
  • Analyse du cycle de vie de bâtiments et simulation énergétique pour le Centre communautaire MIFO visant la certification Bâtiment à carbone zéro — Design v3

Nos autres projets de réduction des émissions incluent l’électrification de flottes de véhicules pour la ville de Boucherville, la planification du développement urbain pour réduire les émissions liées au transport dans la MRC de l’Assomption, la MRC Les Moulins et Longueuil.

Chez CIMA+, nous sommes prêts à vous soutenir dans votre projet de décarbonation, peu importe le défi qu’il représente. Chaque geste compte pour diminuer notre empreinte carbone et préserver les conditions qui font de la Terre une planète où il fait si bon vivre. Demandez dès aujourd’hui votre inventaire d’émissions de GES à nos professionnels chez CIMA+.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *