Utiliser des batteries pour stocker l’énergie de demain

L’évolution de nos sociétés est intimement liée à l’énergie. On n’a qu’à penser à la Révolution industrielle, où tout a changé avec l’avènement des énergies telles que le charbon, le gaz et le pétrole. Certes, le mode de vie des pays industrialisés s’est radicalement modifié depuis. Aussi, nous sommes de plus en plus sensibilisés à l’environnement et aux répercussions possibles de nos choix énergétiques. À l’ère de cette crise climatique, force est d’admettre que nous devons nous tourner vers un développement durable et des sources d’énergies renouvelables afin de réduire considérablement nos émissions de carbone.   

De surcroît, la crise énergétique mondiale actuelle entraînée par l’augmentation mondiale de la demande énergétique (augmentation de la population, transition énergétique des combustibles fossiles vers l’électricité…), l’inflation et les difficultés d’approvisionnement, autant d’éléments qui dressent la trame de fond pour accélérer la transition énergétique. D’ailleurs, un rapport de BloombergNEF publié au début du mois d’août 2022 évalue à 226 milliards de dollars américains (G$ US) les investissements depuis le début de l’année dans le secteur des énergies renouvelables, dont 120 G$ US dans les projets solaires, une hausse de 33 % et 84 G$ US pour l’éolien, une hausse de 16 % sur un an.1  

Le potentiel pour réduire l’empreinte carbone mondiale est donc palpable. Toutefois, la fluctuation de plusieurs sources d’énergies renouvelables constitue le défi de taille pour la transition énergétique. En effet, l’utilisation d’énergies renouvelables telles que l’énergie solaire ou éolienne pour la production d’électricité comporte son lot d’instabilité, de variabilité et d’intermittence avec tous les défis s’y rattachant. Mais que se passe-t-il lors des journées ennuagées ou lorsque le vent cesse de souffler ? Puisque nous avons tout de même besoin d’énergie au moment où nous souhaitons la consommer, c’est exactement à ce moment-là que la magie du stockage d’énergie par batterie s’opère. Les systèmes de stockage de l’énergie par batterie permettent d’absorber ces fluctuations en stockant l’énergie produite dans un système de batteries pour une consommation ultérieure. Cette méthode favorise une meilleure efficacité énergétique puisque rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme… au moment opportun. 

Nos réalisations  

Chez CIMA+, nous nous positionnons comme leader dans ce domaine avec, entre autres, 3 grands projets réalisés, dont le tout premier système industriel de stockage dans la région d’Ottawa. Dans ce projet, les experts de CIMA+ ont été engagés par PCL Constructors Canada Inc. à titre de consultants lors de la conception et de la construction d’un système de stockage de l’énergie par batteries pour son client Canadian Solar Solutions Inc. Ce projet vise à répondre à la demande sur le réseau, ce qui a été accompli avec l’installation de deux onduleurs de 2 MW et de 68 bancs de batteries, dont la capacité totale est de 4 MW/2,76 MWh, interconnectés à la sous-station d’Ellwood d’Hydro-Ottawa. Ce premier système de stockage industriel est contrôlé par l’Independent Electricity System Operator (IESO). Les experts de CIMA+ ont dû surmonter quelques difficultés en cours de projet, notamment : terminer une conception amorcée par une autre entreprise, intégrer une technologie différente des batteries dans un bâtiment existant, réduire les courants de défaut c.c. à des niveaux que les composants commerciaux pouvaient supporter et intégrer un système CVC haute performance. Somme toute, ce système de stockage d’énergie sur batteries est une belle avancée technologique dans la région d’Ottawa.  

Un 2e projet pour lequel nous nous démarquons est l’amélioration du profil de consommation d’un bâtiment existant d’Hydro Ottawa grâce à l’intégration d’un des premiers systèmes de stockage de l’énergie par batteries dans la région d’Ottawa. Le projet comprend un bâtiment de 600 V interconnecté, dont le système a une capacité totale de 150 kW/50 kWh. Pour ce projet, l’équipe de CIMA+ a dû mettre à profit son expertise pour installer une armoire de distribution et un panneau électrique supplémentaire dans un local électrique existant et pour mettre en œuvre un système d’isolement capable de fonctionner avec une quantité d’énergie stockée limitée. Il permettra à Hydro Ottawa de collecter des données opérationnelles précieuses et d’améliorer le profil de consommation de son bâtiment. « C’est très motivant de contribuer à la transition énergétique autant du point de vue de la production d’énergie propre qu’à celui de l’utilisation de cette énergie, tel que dans les véhicules électriques, afin de réduire notre empreinte carbone partout au pays, affirme l’ingénieur Jean-François Veilleux Pour CIMA+ et ses employés, faire partie de ce virage important pour notre société est une fierté. »  

Un autre aspect important consiste à soutenir les communautés éloignées des grands centres dans leur démarche pour réduire leur dépendance aux combustibles fossiles en intégrant à leurs centrales au diesel des sources d’énergies renouvelables telles que le solaire et l’éolien. Les experts de CIMA+ ont participé à des projets aux Territoires du Nord-Ouest et en Alaska, afin d’intégrer les énergies renouvelables et les systèmes de stockage d’énergies dans ces communautés. Les communautés de Colville Lake (TNO) et d’Igiugig (Alaska) sont de beaux exemples de la réussite de cette intégration. Pour le projet de Colville Lake, nous avons réalisé une analyse complète du système existant, après quoi nous avons émis des recommandations pour en améliorer le rendement et la fiabilité. Quant à Igiugig, nous avons fourni un accompagnement complet pour l’intégration d’une technologie d’hydrolienne et d’un système de stockage d’énergie par batteries pour faire une transition complète du diesel au renouvelable. Cette solution est beaucoup plus abordable, fiable et rentable pour le cycle de vie complet du système, et c’est également un pas vers la réduction des émissions de gaz à effet de serre et vers un avenir plus vert pour ces communautés. 

La préservation de l’environnement pour les générations futures fait partie de l’ADN de CIMA+. Avec les changements climatiques qui perturbent de plus en plus notre quotidien, nul doute qu’exploiter efficacement des ressources renouvelables fait partie de la solution non seulement pour réduire notre empreinte carbone et notre dépendance aux combustibles fossiles, mais également pour un développement durable. Et nous sommes fiers de faire partie de cette évolution et de faire notre part pour les générations futures. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Outils d'accessibilités