Adaptation des infrastructures portuaires de la traverse Baie-Comeau/Godbout

L’arrivée d’un nouveau traversier de plus grande capacité aux sites de la traverse Baie-Comeau/Godbout exigeait de modifier les infrastructures portuaires.

Dans le but de répondre au nombre grandissant d’usagers de la traverse Baie-Comeau/Godbout, la Société des traversiers du Québec (STQ) a décidé de mettre en fonction un navire de plus grande capacité d’embarquement pouvant accueillir 800 passagers et 180 véhicules.

L’objectif principal du projet consistait à modifier les infrastructures des embarcadères en fonction de la géométrie du nouveau navire tout en préservant l’utilisation du navire existant.

L’équipe a réalisé des travaux d’adaptation pour les rampes d’embarquement, les systèmes d’amarrage, les systèmes de défenses ainsi que des travaux de réparation des quais, de modification des accessoires de quais, des travaux d’électricité industrielle, de dragage du fond marin et d’aménagement terrestre.

De plus, sur le site de Baie-Comeau, les passerelles piétonnes existantes ont été remplacées par des passerelles piétonnières mobiles d’inspiration scandinave, une première au Québec.

L’équipe a réalisé les études d’amarrage et d’accostage, les études d’optimisation, conceptuelles et environnementales, la préparation des plans et devis, les estimations, la préparation des documents d’appel d’offres, la surveillance des travaux et le contrôle qualité.

La méthode d’exécution des travaux « en phase » a permis de maintenir le service de traverse entre Baie-Comeau et Godbout durant toute la période de réalisation des travaux.

Innovation environnementale

Pour éviter la contamination des eaux du fleuve Saint-Laurent par l’huile des systèmes hydrauliques existants, l’équipe a choisi une huile biodégradable pour l’ensemble des nouveaux systèmes hydrauliques : rampes d’embarquement et passerelles piétonnières.

Outils d'accessibilités