Séparation et remplacement d’un réseau d’égouts grâce à la méthode sans tranchée du microtunnelier pour la ville de Gatineau

Dans le cadre de ses efforts d’assainissement du ruisseau de la Brasserie et de protection de la santé publique, la ville de Gatineau nous a mandatés pour préparer les plans, devis et documents d’appels d’offres ainsi que pour effectuer de la surveillance de projet, au bureau et sur le chantier. Nous avons choisi la technologie sans tranchée du microtunnelier pour répondre aux besoins de notre client.

Le microtunnelier, l’innovation d’un réseau souterrain au service de l’environnement

Dans le cadre de ses efforts d’assainissement du ruisseau de la Brasserie et de protection de la santé publique, la ville de Gatineau a entrepris une cure de désintoxication de son réseau d’égouts. Cette cure incluait entre autres : la séparation des réseaux d’égouts, la réfection complète des infrastructures existantes et la réduction des volumes des surverses dans le ruisseau. Après des décennies d’exploitation industrielle et de développement en amont du ruisseau de la Brasserie, les infrastructures souterraines n’avaient plus la capacité de gérer les eaux usées, causant ainsi des rejets importants dans l’environnement et des effondrements de chaussée.

Des enjeux importants pour les infrastructures existantes

Le mandat de CIMA+ était de trouver et développer une solution optimale qui permettrait l’aménagement du nouveau réseau d’égouts. L’objectif était de minimiser les impacts sur le quotidien des citoyens du secteur et les répercussions sur les milieux naturels (p. ex., remaniement des berges) et sur l’environnement ainsi que de réduire les entraves à la circulation sur des axes routiers d’importance, tels que l’autoroute 50 et le corridor du Rapibus.

Une méthode de travail non traditionnelle et adaptable

Il n’est pas toujours possible de réaliser des travaux selon une méthode d’excavation traditionnelle en raison des conséquences que cela peut avoir sur des axes routiers cruciaux ainsi que des zones à fort achalandage. La profondeur de la conduite est aussi un élément important à considérer. Dans le cas présent, la conduite se trouvait à plus de sept mètres sous terre. Il était donc nécessaire de prévoir la réalisation des travaux selon une méthode sans tranchée : la méthode du microtunnelier.

CIMA+ a été à l’avant-garde de la recherche de la solution optimale qu’est cette technique sans tranchée. Nous avons réussi à déployer un réseau souterrain d’envergure en peu de temps et avec un impact minime sur les citoyens et sur l’environnement. Le nouveau réseau d’égouts relie maintenant le boulevard Saint-Joseph à l’intercepteur régional situé en bordure du ruisseau de la Brasserie. À court terme, cette conduite permettra de réduire les rejets d’eaux usées dans l’environnement et, à long terme, elle permettra de les éliminer.

Les techniques sans tranchée sont encore peu connues au Québec. Ces techniques, dont celle du microtunnelier, gagnent à être utilisées, car elles atténuent les impacts environnementaux et réduisent les échéanciers et les coûts de réalisation.