Construction modulaire à l’Hôpital du Sacré-Cœur-de-Montréal

Conception-construction de quatre unités de soin de 96lits en six mois

L’Hôpital du Sacré-Cœur-de-Montréal s’est doté de nouvelles unités de soins incluant la cardiologie, la gastro-entérologie, la pneumologie et la cardiologie/néphrologie. L’HSCM peut désormais déplacer les patients qui ne sont pas hospitalisés en raison de la COVID-19 vers les nouvelles installations, et les patients qui le sont vers les unités de soins intra-muros.

Les quatre unités de soins de la nouvelle construction modulaire comportent 24 lits chacune, pour un total de 96, ce qui fournit à l’hôpital de l’espace supplémentaire permettant d’offrir des soins ininterrompus.

Les nouvelles installations sont réparties sur deux étages et sont reliées à l’HSCM par des couloirs d’accès situés au 1er et au 2e étage. Les unités modulaires reposent sur une structure d’acier fixée sur 156 pieux battus. Un nouveau réseau d’égout pluvial et sanitaire a été construit et une cour intérieure a été aménagée pour gérer les eaux de ruissellement.

Avec un budget de projet de 42 M$, la décision d’utiliser des unités modulaires a permis d’achever la construction en seulement six mois. Ceci a aidé l’hôpital à gérer de manière efficace l’affluence accrue de patients durant la pandémie.

En plus de son rôle de gestionnaire de projet, CIMA+ a agi à titre de conseiller auprès de la direction du CIUSSS pour trouver la solution appropriée concernant les unités modulaires. À la suite de l’obtention d’une dérogation du ministère de la Santé et des Services sociaux pour la gestion directe du projet par un représentant du CIUSSS, la solution choisie devait permettre de respecter le calendrier et le budget alloué au projet.

CIMA+ a misé sur sa connaissance du marché de la construction et travaillé en collaboration avec l’entrepreneur tout au long du projet, dans l’intérêt supérieur du client, notamment pour la coordination des parties prenantes et l’identification de collaborateurs externes appelés à participer au projet de façon ponctuelle.

En dernier lieu, CIMA+ a travaillé de concert avec les intervenants internes pour effectuer un découpage du calendrier de livraison et diminuer les perturbations dans les activités menées dans les unités modulaires. Conséquemment, les deux blocs contenant chacun deux des quatre unités réparties sur deux étages ont été livrés en quatre lots. Cela a permis de coordonner les dates de livraison avec l’ensemble des services concernés et de s’assurer que les installations techniques soient conformes aux exigences du projet et fonctionnelles avant l’arrivée des usagers et des patients.